-
Retour au blogue

5 conseils pour favoriser la sécurité à votre aire de jeux

2019/02/25

Comme propriétaire ou gestionnaire d’une aire de jeux, votre responsabilité en matière de prévention des accidents ne se limite pas à embaucher le bon inspecteur et à suivre ses recommandations. Vous et votre équipe pouvez en faire beaucoup pour rendre votre aire de jeux extérieure aussi sécuritaire que possible – notamment en procédant à des inspections post-installation et en veillant à ce que les jeunes ne portent pas de vêtements qui risquent de causer des accidents. Nous avons discuté avec un inspecteur certifié en sécurité des aires de jeux, qui nous a donné cinq conseils utiles sur la façon d’accroître la sécurité de votre aire de jeux.

 

1. Entretien de la surface de protection
Saviez-vous qu’au Canada, les chutes sur le revêtement de surface sont responsables de 80 % des blessures dans les aires de jeux? Bon nombre de ces blessures peuvent être évitées grâce à un bon entretien du revêtement de surface de l’aire de jeux. Si votre surface est composée d’un matériau en vrac, comme de la fibre de bois d’ingénierie, assurez-vous qu’une couche d’au moins 300 mm (12 pouces) de matériau meuble est présente en tout temps. Dans les zones à forte utilisation, comme au bas des glissoires et des mâts de descente ou sous les balançoires, il faut constamment regarnir la surface de protection ou redistribuer le matériau sur la surface. Vous pouvez également installer des tapis anti-usure dans les zones à forte utilisation afin de veiller à ce que la profondeur du matériau de protection demeure adéquate en tout temps à ces endroits. Si votre surface est composée d’un matériau unitaire, comme du caoutchouc coulé en place ou des tuiles de caoutchouc, veillez à ce que ces surfaces demeurent propres et exemptes de tout contaminant. La saleté et les débris peuvent nuire à leur résistance et affecter la garantie du fabricant.

 

2. Attention aux cordons
Les coincements représentent l’un des principaux dangers dans les aires de jeux. Ces coincements sont souvent liés aux cordons des vêtements, aux foulards, aux cordes à sauter, aux cordes élastiques, aux laisses d’animaux ou aux cordons qui sont attachés ou qui restent pris dans les balançoires, les glissoires ou les mâts de descente des aires de jeux. Il faut en tout temps s’assurer que les enfants n’ont pas de ceintures mal ajustées, de courroies, de cordons de mitaines, de foulards ou de cordons qui pourraient rester pris dans les appareils de jeux. Discutez de ce risque potentiel avec les parents et demandez-leur d’enlever les cordons qui dépassent des vêtements et des accessoires de leurs enfants. Assurez-vous aussi qu’aucun enfant ne porte de cordon avec la clé de sa maison autour du cou lorsqu’il se trouve sur l’aire de jeux.

 

3. Enlever son casque de vélo
Ça peut sembler contre-intuitif, puisque si un enfant porte un casque pour se protéger à vélo, son casque pourrait aussi le protéger en cas de chute dans une aire de jeux, non? Pas nécessairement. En fait, le port d’un casque dans une aire de jeux peut poser des risques imprévus. On oublie parfois que les ouvertures sur les appareils de jeux sont déterminées en fonction de la taille moyenne de la tête et du torse d’un enfant. Ces ouvertures sont conçues pour laisser passer – ou non – la tête et le corps d’un enfant. L’ajout d’un casque peut faire en sorte que les ouvertures ne sont plus assez grandes pour laisser passer la tête de l’enfant. Informez les parents et leurs enfants au sujet de cette règle de sécurité et assurez-vous que tous les casques restent avec les vélos.

 

4. Des panneaux adéquats pour bien informer les visiteurs
Chaque espace de jeux comporte des exigences de signalisation afin de signaler au public l’identité du propriétaire du parc et le groupe d’âge pour lequel chaque appareil a été conçu. Le fabricant a la responsabilité de fournir des panneaux affichant ses coordonnées, la date de fabrication de l’équipement et le groupe d’âge pour lequel l’équipement a été conçu. Assurez-vous d’afficher les panneaux précisant le groupe d’âge ciblé de façon à ce qu’ils soient bien visibles sur les appareils. S’il vous faut de nouveaux panneaux ou des panneaux additionnels, contactez votre représentant commercial afin d’obtenir de l’aide.

 

5. Protection contre le soleil
L’ajout de zones ombragées rend votre parc plus accueillant et lui donne une touche communautaire. Ces zones permettent aux adultes et aux enfants de prendre une pause à l’abri du soleil, de déguster une collation ou de s’hydrater avant de retourner jouer. Ces zones peuvent aussi comporter des bancs, des poubelles ou d’autres aménagements qui permettent aux visiteurs de prolonger leur temps de jeu au parc.

Categories